Au-delà du verger

Nous avons récemment modifié notre Déclaration de confidentialité afin de soutenir les nouvelles lois européennes sur la protection des données. Cliquez ici pour en savoir plus.

UN FOYER IDÉAL

La Californie fait partie des rares lieux sur terre disposant du climat méditerranéen nécessaire à la culture des amandes. Parmi les autres lieux aux climats propices, on trouve la zone s’étendant le long de la Méditerranée, l’Australie, l’Afrique du Sud et le Chili.

Son climat idéal est la raison principale pour laquelle l’État représente plus de 80 %1 de la production mondiale d’amandes. Mais la Californie est également unique de bien d’autres manières, notamment grâce à ses terres très riches, ses ressources naturelles et ses infrastructures, ainsi que grâce à la recherche et aux technologies innovantes qui y sont développées. En plus de respecter la règlementation fédérale en matière de protection des travailleurs, de sécurité alimentaire et de protection de l’environnement, les agriculteurs de Californie doivent également se conformer à des normes strictes établies par l’État, qui visent à protéger encore davantage les hommes et la planète.

Tous ces éléments rassemblés font de la Californie la région la plus productive au monde en matière de culture de l’amande. Outre cela, la Californie cultive 400 variétés différentes et produit plus de 50 % des fruits, légumes et fruits à coque de la nation.

Cultiver pour la nutrition et plus encore

40 ares d’amandiers fournissent 450 livres de protéines, 260 livres de fibres ainsi que de « bonnes » graisses monoinsaturées, qui contribuent à apporter énergie et satiété aux amateurs d’amandes.2,3 En plus des importants bienfaits sur la santé, les vergers d’amandes ont également des effets positifs sur l’environnement.

Les amandiers améliorent la qualité de l’air en capturant et en stockant le dioxyde de carbone, un puissant gaz à effet de serre.3 Ils produisent également de l’oxygène et agissent comme filtre naturel éliminant les polluants de l’air, avec des effets positifs prouvés sur la santé. À l’échelle nationale, en moyenne, 40 ares d’arbres correspondent à 11 dollars de moins en dépenses annuelles liées à la santé.4

health enhancing

 

Outre cela, on trouve dans les amandiers d’autres coproducts: les coques, cosses et matières ligneuses, qui apportent une valeur ajoutée à la communauté des exploitants d’amandes de Californie et à l’environnement à l’échelle locale, tout en contribuant au zéro déchet et en répondant aux besoins des industries alimentaire, pharmaceutique, automobile, et de bien d’autres encore.

En savoir plus

 


1. Collective des amandes de Californie, Collective des amandes d’Australie et INC.
2. USDA-ARS, NDL. USDA National Nutrient Database for Standard Reference, Release 28. Version actuelle : septembre 2015, version légèrement révisée en mai 2016.
3. Alissa Kendall, et al. Évaluation basée sur le cycle de vie de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre dans le domaine de la production d’amandes. Partie 1 : Cadre analytique et résultats initiaux. Journal of Industrial Ecology. 2015.
4. David J. Nowak, et al. « Incidences de la forêt et des arbres sur la qualité de l’air et la santé des personnes aux États-Unis. » Pollution environnementale. 193: 119-129. Mai 2014.