REPONSE DE LA COLLECTIVE DES AMANDES DE CALIFORNIE AU REPORTAGE DE FRANCE 5, "AMANDES, LES SECRETS D’UN SUPER-ALIMENT"

Contexte :

Le dimanche 9 avril dernier, un documentaire sur la production d'amandes a été diffusé sur France 5, illustrant la popularité des amandes en France.

Le programme a exploré les différentes raisons qui ont motivé cette demande des consommateurs - des avantages nutritionnels à une forte hausse du marché du snacking - et a montré comment les amandes sont cultivées et transformées en Californie. Certains éléments ont été partagés de façon trompeuse. Nos réponses à ces éléments concernant l'utilisation de l'eau pour la production des amandes en Californie, notre rôle dans la promotion de la recherche nutritionnelle, la portion d’amande recommandée ainsi que leur valeur nutritive (y compris le lait d'amande) sont expliquées ci-dessous.

Avant d’exposer la position de l'industrie sur ces éléments, il est important de reconnaître que le programme a également présenté la demande d'amandes mondiale, mettant ainsi en vedette l'Inde comme un marché majeur d'exportation d’amandes de Californie. Cet extrait sur l'Inde comprenait des scènes d'enfants qui décortiquaient manuellement des amandes dans une usine indienne.

Inde :

La filière des amandes de Californie est fermement opposée au travail illégal des enfants en Inde pour le traitement de certaines amandes qui sont consommées en Inde. En tant que producteurs d’amandes, notre objectif est de cultiver un aliment sain et sûr qui permet aux consommateurs du monde entier d’adopter un style de vie sain. Nous condamnons avec la plus grande fermeté le travail illégal des enfants sous quelque forme que ce soit. Nous croyons par ailleurs que tous les travailleurs méritent des environnements de travail sûrs et sains.

Les industries européennes et américaines de l'amande décortiquent mécaniquement les amandes depuis plus de 50 ans et la Collective des Amandes de Californie a toujours partagé de manière transparente, et mis à la disposition de tous les acteurs, où qu’ils soient, l’information concernant toutes les pratiques exemplaires en matière de traitement des amandes et de sécurité alimentaire. Cultiver un aliment sain tout en protégeant les personnes et l'environnement est un point essentiel de la mission de la filière des amandes de Californie. Grâce à la recherche, nous améliorons de manière continue de meilleures pratiques avec les producteurs et transformateurs d’amandes en  Californie.  De même, partout où les amandes de Californies sont transformées, nous attendons de ces transformateurs qu’ils se conforment aux lois et réglementations nationales en vigueur sur le traitement des aliments et les conditions de travail.


La Collective des Amandes de Californie est fière de représenter les intérêts des producteurs et des transformateurs d’amandes, dont beaucoup sont des fermes familiales multigénérationnelles. Ensemble, nous produisons des amandes en tenant compte des bonnes pratiques agricoles, de bonnes pratiques de fabrication, du contrôle de la qualité et des normes de sécurité alimentaire. Cultiver un aliment sain, tout en protégeant les consommateurs et l'environnement est au cœur de nos priorités au quotidien.

L’utilisation de l’eau par l’industrie de l’amande de Californie:

La gestion de l'eau a été un axe clé du programme, mais n’a couvert qu’une partie de ce sujet. Tout d'abord, il convient de noter que le documentaire a été filmé en septembre / octobre 2016. Huit mois plus tard et suite à des précipitations record depuis janvier, qui ont augmentés le niveau des réservoirs et ajouté au manteau neigeux de la Sierra Nevada, les vergers d’amandiers sont aujourd'hui très différents de l'image présentée par France 5. De plus, le gouverneur de la Californie, Jerry Brown, a officiellement déclaré  la semaine dernière que l’état de Californie n’était plus en situation de sécheresse.

Cependant, cet épisode de sécheresse n’était ni le premier, ni le dernier. Et avec chaque sécheresse, la communauté des amandes tirent des enseignements importants. Et nous avons appris, et nous continuons à apprendre. Et nous avons mis en œuvre et continuerons à mettre en œuvre des mesures pour utiliser l'eau de manière judicieuse et efficace tout en conservant autant que possible. Compte tenu de la longueur et de la gravité de cette sécheresse récente, il existe des répercussions à long terme sur l'approvisionnement et l'environnement des eaux souterraines de la Californie, que nous devons travailler ensemble pour résoudre.

Depuis plus de 40 ans, les programmes de recherche de la Collective ont fourni une solide base scientifique pour de meilleures pratiques dans plusieurs domaines prioritaires. Il convient d'attirer l'attention sur la recharge des eaux souterraines. La recharge des eaux souterraines approvisionne les aquifères souterrains (le plus grand système de réservoir d'eau de la Californie) grâce à des inondations gérées avec le surplus des eaux pluviales saisonnières. Fondamentalement, une fois que l'eau des journées les plus humides est réintroduite dans l'aquifère, elle sert à toute la communauté, et pas seulement  à un producteur, à un agriculteur ou à un individu. Grâce aux partenariats avec Sustainable Conservation et UC Davis, la Collective des Amandes de Californie prend les premières mesures au sein de la communauté agricole pour augmenter la recharge des eaux souterraines sur les exploitations agricoles d'amande. Les connaissances issues de ce partenariat aideront l'industrie des amandes de Californie à utiliser moins d'eau dans la production de son produit.

En plus du travail de l’industrie des amandes pour remplir les aquifères souterrains de la Californie, la réalité est que les producteurs d'amandes de Californie sont profondément engagés à utiliser l'eau de manière efficace. Ils sont impliqués, et continueront de l’être, dans de nombreux autres aspects d'une agriculture durable et respectueuse de l'environnement qui n'ont pas été présentés dans le documentaire. Affirmer que l'industrie des amandes de Californie n’est pas à l’écoute des scientifiques ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité. Travaillant en partenariat avec des ONG, des universités et des organismes gouvernementaux réputés, les producteurs d’amandes de Californie ont investi dans plus de 182 projets de recherche sur l'irrigation depuis 1982 pour utiliser, contrôler et protéger efficacement l'eau pour les cultures et les communautés. En partie grâce à ces recherches et aux pratiques durables, la quantité d’eau nécessaire pour produire chaque kilo d’amandes a diminué de 33 % depuis 1994.

Il est également important de souligner que les amandes nécessitent environ la même quantité d'eau que la plupart des autres fruits et fruits à coques. De plus, contrairement à d'autres cultures, l'eau utilisée pour cultiver une seule amande, ne sert pas à produire qu’un seul produit, mais trois :

 

L’approche de la Collective des amandes de Californie pour la recherche sur la nutrition

Le documentaire a fait allusion au fait qu’un certain nombre d’études nutritionnelles sur les amandes est financés par l’industrie. En tant qu’organisation, nous sommes francs et ouverts sur notre engagement envers l’avancement de la santé publique et bien-être en effectuant des recherches scientifiques sur les avantages de l’amande pour la santé et  de sa composition nutritionnel. À cette fin, nous avons financé $ 60 millions pour construire une base de recherche dans les domaines de la santé humaine et l’environnement, de production et de sécurité et de qualité afin d’évoluer nos meilleures pratiques et stimuler l’innovation de l’industrie.

Le fait est que la recherche est un élément essentiel de ce que nous faisons et est essentielle à notre raison d’être. En outre, nous encourageons la transparence et la qualité dans les recherches que nous finançons. C’est dans l’intérêt de tous afin de sélectionner les propositions de recherche de  la plus haute qualité possible. Nous collaborons avec les meilleurs et les plus crédibles chercheurs en nutrition au monde qui développe des concepts d’études sensées, nous sommes fiers du calibre et de l’impact de la recherche sur la nutrition que nous finançons, dont nous divulguons toujours le financement.

Notre recherche sur la nutrition comprend plus de 130 études revues publiées à ce jour et font partie d’un corps beaucoup plus large de preuves scientifiques, qui sont examinés indépendamment. Ensemble, cette recherche confirme que les amandes, lorsqu’elles sont consommées dans le cadre d’une alimentation saine, peuvent avoir des effets bénéfiques sur la gestion de poids, le diabète et la santé cardiaque. Des études indépendantes (non financées par la Collective) incluent l’étude historique PREDIMED qui a évalué l’efficacité du régime méditerranéen, additionné de fruits à coques comme les amandes, dans la prévention des maladies cardiovasculaires, concluant que manger ce type de régime réduit le risque de maladie cardiovasculaire de 30 %.

Taille de la portion et valeur nutritionnelle

Il y a deux points qui ont été faits dans le documentaire que nous tenons à clarifier. La première est en ce qui concerne la taille des portions. Le programme a parlé de trois portions différentes – 40 grammes, 23 amandes (l’équivalent de 28 grammes) et 10 amandes, qui était le nombre recommandé par la professionnelle de la santé Florence Foucaut sur la base que ce serait « trop calorifique ».

Pour clarifier définitivement la taille des portions, la recommandation officielle faite par la Collective des amandes de Californie est une portion de 28 grammes d’amandes. Cela équivaut à environ 23 amandes ou une poignée. Il s’agit d’une quantité raisonnable pour une collation et est en accord avec ce que les diététiciens Européens recommandent comme valeur calorique appropriée pour une collation tout en fournissant les nutriments essentiels dont la vitamine E (60 % de vos besoins quotidiens), les fibres, le calcium et le magnésium, pour n’en nommer que quelques-uns. Par  portion de 28 grammes  les amandes fournissent 14 grammes de matières grasses totales, dont 9 grammes sont des graisses mono-insaturées « bons gras » et 3,5 grammes graisse polyinsaturée (un autre type de « bon »  gras).  Les  régimes faibles en gras saturés et en cholestérol aident à réduire le risque de maladie cardiovasculaires.

La communauté scientifique soutient clairement l’incorporation des graisses saines ou insaturées dans l’alimentation. Les fruits à coque comme les amandes sont préconisées dans les recommandations nutritionnelles dans le monde entier ainsi que dans le régime méditerranéen considéré comme sain pour le cœur.  

Lait d’amande

Le documentaire explique que le lait d’amande en commerce contient entre 2 % et 7 % d’amandes. Le fait est que la quantité d'amandes dans le lait d'amande est une donnée propre à chaque marque. Et la réalité est, que toutes les boissons ; du lait animal, aux jus de fruits, au café en passant par les boissons gazeuses, toutes sont principalement composées d’eau.

Le lait d’amande s’avère une alternative pour les personnes qui supportent mal le lactose et souhaitent réduire leur apport en produits d’origine animale ou à base de soja. Les gens peuvent opter pour du lait d'amande pour diverses raisons, comme le désir de consommer plus d'aliments d’origine végétale ou le désir de réduire leur apport en calories ou en sucre. Le goût et la texture crémeuse sont également des qualités attrayantes du lait d'amande.

En termes de valeurs nutritionnelles, si vous cherchez plus de protéines et que votre lait d'amande n'est pas riche en protéines, il est préférable de manger une poignée d'amandes comme collation saine qui fournissent 6 grammes de protéines, 4 grammes de fibres. Ou sinon cherchez un lait d’amande plus riche en protéines, certains sont maintenant fortifies avec des protéines alors que d’autre ont plus d’amandes dans leur composition, pour plus d’onctuosité en bouche et plus de protéines naturelles.

Au final, l'industrie de l'amande de Californie estime que les consommateurs doivent avoir le choix en ce qui concerne leurs préférences personnelles et pour nous, le lait d'amande est un autre exemple de la polyvalence des amandes et de la manière dont elles peuvent répondre à un large éventail de besoins des consommateurs.